Sirine : « le week-end, je mets le hijab »

As Salam Aleykum (je voudrais être anonyme svp)

Tout d’abord, je suis une fille actuellement au lycée, en première. Depuis les grandes vacances, j’ai décidé de porter le hijab. Mais je ne le mets pas avant et après l’école, seulement quand je n’ai pas cours (je ne peux le mettre que devant un miroir). Il faut savoir que je ne suis pas une fille discrète: je ris tout le temps, les garçons aiment bien rigoler avec moi ou me frapper pour rire

Tu veux lire la suite de son témoignage ?

Inscris-toi vite ma sœur !



Ce témoignage a été vu 3222 fois.

5 réflexions sur “Sirine : « le week-end, je mets le hijab »

  1. Salam, ma soeur 🙂

    Je ne peux que comprendre ton problème… Je n’ai pas le même souci que toi, mais j’ai ce même problème avec les garçons. Je suis en première aussi et j’ai tendance à toujours plus traîner avec des garçons qu’avec des filles. Je rigole aussi beaucoup avec eux, parfois on se tape, comme tu le dis, pour rigoler.

    Aujourd’hui, je porte le voile tous les jours et j’étudie par correspondance. Je tiens à me préserver de tout cela, parce que « les garçons », c’est ma grande faiblesse. J’ai du mal à résister, à lutter contre mes passions.

    Mais al Hamdu li Llah, j’y suis parvenue.

    Tu es face à une épreuve et sache qu’Allah n’éprouve que ceux qu’Il aime. Il souhaite te rapprocher de Lui, tu dois donc apprendre à lutter contre tes passions pour honorer cet amour.

    Parfois, lorsque je vois un garçon et une fille ensemble, je les envie à un point inimaginable. Je pense comme beaucoup de filles, je rêve encore du prince charmant, d’aventures à l’eau de rose, etc. Mais à chaque fois que je vois ce genre de choses, je baisse les yeux et je me dit toujours : « Bientôt, bientôt incha’Allah ça sera mon tour. »

    Je me dis que si je ne me marie dans ce monde, ça sera dans l’autre à coup sûr incha’Allah.

    Tu sais, cela fait deux ans que je suis par correspondance (et plus encore, mais ça c’est une autre histoire). Cela m’a permit d’ailleurs de m’investir davantage dans ma religion et j’ai réussi à développer un comportement avec les garçons.

    Quand j’en vois un, en croise un ou parle avec un garçon, je me raidis. Je suis hyper hyper hyper froide, tu ne peux pas savoir ! Je suis sèche, presque méchante, je ne peux plus m’en empêcher.

    Bien sûr, je me montre polie, mais dès que le garçon se montre un peu trop proche ou essayer de se montrer un peu trop gentil, je le refroidit direct. Et al Hamdu li Llah ma soeur, maintenant je ne calcule même plus les garçons, alors qu’avant j’avais les yeux constamment rivés sur eux.

    Maintenant, par rapport au voile et c’est d’ailleurs en relation avec ta relation avec les garçons.

    Tout d’abord, y a-t-il des musulmans dans ta classe ? Reste avec elles, sépare-toi au maximum de tes amies qui ne vont pas dans le sens de ta religion, de tes principes, de la foi que tu veux avoir, de la volonté de Dieu.

    Je sais que ce n’est pas évident, mais c’est ce qu’il faut faire. En Islam, on dit qu’au bout de 40 jours de vie avec un peuple, tu deviens comme ce peuple. Choisis tes amis, les meilleurs, les plus proches de la religion et incha’Allah tu deviendras comme eux et pourquoi pas meilleurs qu’eux 😉

    Parle de religion avec elles, peu importe les gens qu’il y a autour. Les gens autour entendront et se rappeleront/se diront que tu es musulmane et donc, que tu ne traînes pas avec des garçons, etc.

    Aborde le sujet de la mixité avec les filles musulmanes de ta classe et donne ton avis, en disant clairement que traîner avec des garçons est interdit en Islam, même s’il y a des gens autour (c’est encore mieux !). Ca permettra aux autres de prendre un peu de recul.

    Mais ça ne suffit pas.

    Passe le plus clair de ton temps avec des filles musulmanes.

    Mais si il n’y a pas de filles musulmanes dans ta classe ou si elles ne pratiquent pas (mais quand même, aborde le sujet de la mixité avec elles, ça leur fera un rappel et ça sera toujours utile), essaye de passer le plus clair de ton temps avec des filles plutôt timides, pudiques qui ne traînent pas vraiment avec des garçons.

    Avec elles, tu pourras parler du fait que tu te sens mal à l’aise avec les garçons en ce moment. Ca laissera comme courir la rumeur, selon laquelle c’est bon, tu arrêtes de traîner avec des garçons.

    Ensuite, il faut que tu mettes en avant ta religion et ton voile. C’est peut-être le plus dur, parce que ça doit te mettre très mal à l’aise, mais fais-le !

    Lorsque tu es avec des amies musulmanes, parle du fait que tu portes le voile de temps en temps et que tu voudrais le mettre tous les jours incha’Allah d’un air enjoué, n’hésite pas à parler un peu fort (genre t’es contente et tout) pour que ça se sache un minimum.

    Si il n’y a pas d’amies musulmanes dans ta classe, prends ton courage à deux mains et parles avec tes nouvelles amies (si tes amies actuelles sont bien, c’est super, mais s’il y a des filles meilleurs, prends-les meilleurs, parce que tu ne veux pas être bien, tu veux être la meilleur possible !) du voile.
    Dis-leur que maintenant, tu portes le voile de temps à autres. Aborde le sujet de façon détournée, pas directement pour ne pas paraître bizarre, mais que ça soit clair.

    Par exemple, dernièrement l’islamophobie est en hausse. Tu es arabe (je pense ?), donc il semble un minimum évident que tu es musulmane. Tu peux parler des actes islamophobes (tu peux aller sur islamophobie.net ou islametinfo.fr), en disant au bout d’un moment : « mais moi, je flippe grave ! dehors quand je mets le voile, je regarde autour de moi et tout ! », puis rit un peu.

    Ne parle pas d’une petite voix, parle un minimum fort pour que les gens un peu autour t’entendent. L’info devrait circuler, vu que tu dis ne pas être une fille très discrète 😉

    Comme ça, le message passera.

    Tu mets ton voile, et souligne bien que tu penses sérieusement à le mettre définitivement, donc tous les jours incha’Allah, donc tu veux t’investir dans la religion.

    Aborde le sujet de la mixité, en disant que tu es mal à l’aise.

    Ne traînes plus avec des garçons et si jamais ils viennent vers toi, repousse-les en baissant les yeux, d’abord pour ne pas sourire ou rire avec eux. Fais comme si tu étais occupée (va aux toilettes !) en te tournant rapidement sans trop leur prêter attention.

    Passe vraiment tout ton temps avec des filles qui ont une influence positive sur toi. Et si elles vont vers les garçons, NE LES SUIS PAS.

    Je te jure ma soeur, je sais que c’est très très dur. Et Allah en est témoin, car Lui-même dit que les débuts dans la lutte contre les passions sont amers. Que c’est dur, qu’il faut être patient, que parfois on chute.

    Mais Allah se soucie plus de la façon dont tu reviens à Lui que de la façon dont tu t’éloignes de Lui. Tu te sens hypocrite macha’Allah, des filles musulmanes s’en foutent royalement de tout ça ! Saisis cette chance.

    Demande pardon à Allah, implore tous les jours, car Allah a dit : « Invoquez-moi, Je vous exaucerai ». Demande à Allah de te secourir dans la journée, avant de parler avec un garçon qui vient vers toi, donc que tu es obligée, dit « bismillah ».

    Evites les contacts physiques et VISUELS avec eux. Ne leur souris que le moins possible, sois toujours un minimum occupé avec un livre sur l’Islam par exemple, pour ne pas que les garçons viennent vers toi (ils auront peur de te déranger).

    Si un garçon vient s’asseoir à côté de toi, lèves-toi de suite, n’attends pas, ne réfléchis pas, lève-toi ma soeur et dis-lui que tu veux aller aux toilettes.

    Si tu es sur les réseaux sociaux, eh bien tu te désinscris ! Tu ne te connectes plus, même pas pour voir telle ou telle chose ! Si tu as du mal, télécharges des petits logiciels, ça existe, pour t’interdire certains sites, comme FB, etc.

    Si tu es sur téléphone, essaye de contacter ton service pour t’empêcher d’avoir accès à Internet. Prends de réelles mesures pour changer les choses, parce qu’à partir de maintenant, ma soeur, tu es musulmane ! Tu crois en Allah, tu crains Son châtiment et tu L’aimes et tu vas oeuvrer pour le satisfaire, car Lui, ne t’a-t-Il largement satisfait ?

    Si un garçon te touche ou te dit de rester assise pour te parler, dis-lui non, sois ferme. N’hésite pas dans tes propos, parce que tu agis par amour à Allah, n’aie peur de rien ni personne ma soeur, parce qu’il n’y a de Dieu ni de pouvoir en dehors de Lui, parce qu’Il est le plus grand, parce qu’Il a pouvoir sur toute chose et que rien n’est permis sans Sa permission.

    Allah est prêt à retourner l’univers entier pour Sa créature, Allah aime plus Sa créature que la mère aime son enfant, ne doute donc jamais du Secours d’Allah ! Sois prête à t’éloigner des garçons, à ne plus parler avec eux, à ne plus traîner avec eux ma soeur, pour Allah, pour Celui qui t’a créé, pour Celui qui va t’ammener à Lui.

    Traîner avec des garçons t’apporte un plaisir éphémère, mais être aux côtés d’Allah est un bonheur et un apaisement éternel. Tu veux sortir avec un garçon blond aux yeux bleus ? Allah te le donnera. Tu veux traîner avec des garçons ? Allah te le permettra.

    Il te le permettra au Paradis. Mais pour ça, il te faut ton passeport.

    Alors ma soeur, j’ai vécu ça et je sais à quel point c’est dur. Mais n’abandonne pas ma soeur, lutte ! Ne désespère jamais de la Miséricorde d’Allah, n’oublie jamais qu’Il est là et qu’Il ne veut que ton bonheur, qu’Il te veut auprès de Lui !

    Il est le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. Par pudeur, Allah ne laisse pas les mains de Son serviteur lorsqu’elles sont levées vers lui et qu’il attend Son secours.

    Prosterne-toi devant Allah et demande-lui de te faciliter dans ce combat. Parce que ma soeur, avoir la foi c’est certes lire le Coran, faire la prière, etc., mais c’est aussi lutter contre ses passions, repousser le pêcher.

    Demande la protection d’Allah contre Satan, demande-lui Son aide.

    Ne te dis pas « bon je vais faire ceci et cela avec ces garçons, et après je te demande pardon ». Non, c’est ça le piège. Où sera la sincérité ? Tu dois lutter, tu ne dois pas essayer. Tu dois réussir, tu vas réussir ! Car Allah n’a pas fait descendre une seule maladie sans son remède et tu as une maladie, ma soeur, une maladie qui peut être guérie par la Grâce d’Allah !

    J’ai réussi à me sortir de cela, toi aussi tu peux !

    Il n’y a de Dieu ni de puissance en dehors d’Allah, Allah est maître de toute chose et Il est mon maître. Il t’a honoré et t’a faite musulmane, Il t’a honoré et t’a revêtu du vêtement de la femme pieuse.

    Continue ma soeur, continue. Tu es sur le Droit chemin.

    Fais du dhikr pour te rappeler la puissance d’Allah, le fait que Sa volonté est supérieure à toute et qu’Il est le refuge ultime.

    Si tu veux me contacter, je te passe mon adresse mail : **********@gmail.com (je n’ai pas de fb !)

    Je t’aime en Allah ma soeur, je te soutiens, vraiment je te soutiens.

    Qu’Allah te fasse entrer en Son paradis le plus élevé !

    *** La modération: Ne divulguez pas vos données personnelles en public. Si la sœur le souhaite, je lui transmettrai votre adresse e-mail. Barakallahoufikounna. ***

    1. Merci beaucoup d’avoir lu mon post tout d’abord. BarakAllahu fik ma soeur, tu es qqn de vraiment bien je respecte ton chemin ! Que Dieu me facilite insh’Allah et qu’Il continue à te guider mash’ALLAH je t’aime fi Allah aussi, je prendrais bien ton email 🙂 merci beaucoup

      1. Salam 🙂

        Contente que ça ait pu t’aider d’une façon ou d’une autre.
        Je pense que la modération se chargera de te transmettre mon adresse e-mail ^^

        (MESAGE A LA MODERATION : Mon adresse e-mail : *************@gmail.com, barakAllahou fik)

        *** La modération: Ne divulguez pas vos données personnelles en public. Si Sirine le souhaite, je lui transmettrai votre adresse e-mail. Barakallahoufikounna. ***

        Ma’a salam.

  2. Salam aleyki ma sœur
    Tu sais, il y a des gens qui vont en boîte de nuit, qui fument de la drogue, des filles qui mettent des mini jupes tu penses qu’ils ont honte? Alors pourquoi as-tu honte d’obéir à Allah, de chercher à ressembler aux femmes du prophète aleyhi salat wa salam. On est ici pour œuvrer, et les mécréants ne pourront rien pour toi le jour du jugement

Laisser un commentaire