Nouna dit : « Le temps a passé, je pratique moins, je me questionne trop »

Salam aleykoum à tous et toutes.

Je suis française, convertie depuis bien longtemps mais je fais face à des questionnements. Le regard de l’autre, au niveau de mon habit, et foulard, cela fait bien longtemps que je n’y fais plus attention. Al-hamdoulillah. Je pense que d’être mariée, ça aide aussi. Mais je veux trouver une solution à ce qui me fait mal. Je tente de me faire comprendre… inchAllah. Je côtoyais une personne qui est « à fond » dans le din, qui ne fait qu’en parler, et qui oublie carrément qu’elle vit avec toutes sortes d’individus… de culture, de parcours.

Elle m’incitait à faire plus, à faire mieux, mais je n’ai pas suivi la cadence.

Tu veux lire la suite de son témoignage ?

Inscris-toi vite ma sœur !



Ce témoignage a été vu 1952 fois.

6 réflexions sur “Nouna dit : « Le temps a passé, je pratique moins, je me questionne trop »

  1. Salamoualaykum ma soeur je connais le mal etre qui te touche, moi aussi convertie je me suis cherché , j’ai porté le jilbab pendant un moment, puis je suis repassé à un vetement que l’on callifiera à l’européenne (foulard, abbayas, ou jupe longue, ou pantalon long tunique) je me sens beaucoup mieux comme ça et j’ai mon identité à ce que je sache je ne suis pas dans le péché, j’ai fréquenté des gens qui avaient aussi des paroles lourdes à mon sujet je me suis laisser guidé par elle, en vérité la science l’instruction ma soeur tu la trouveras dans notre Coran et la Sunna, regarde comme le Prophète ASW a enseigné, il n’était pas dans la répression, quand on se sent en permanence jugé on s’éloigne du but à atteindre, aujourd’hui notre communauté à un sérieux problème car il ne pense qu’aux apparences, tu n’es pas une mauvaise muslmane parce que tu portes le jilbab ou pas, je pense que faire plaisir à ses parents en se mettant à table avec eux le jour de noel n’est pas un péché, il suffit de négocier ce qu’on y pose deçu (manger halal et pas d’alcool) quand je vais manger avec mes parents je ne suis pas en train de féter noel, je leur fait plaisir et point, comme eux je les invite pour nos fetes quoi de plus légitime que d’avoir nos proches à des moments que nous affectuons ! trouves ta place ne te laisse pas influencer je suis musulmane pratiquante j’essaye d’etre constante et cohérente, nous vivons dans une société ou nous avons du mal à faire notre place, amenons l’autre avec l’amour du Créateur et sa Grandeur, et non avec la répréssion, la pratique est innée cherchons en nous, au jour d’aujourd’hui soyons des frères et des soeurs, pas des compétiteurs à qui fera le mieux, à qui dira le mieux faites les choses pour vous memes, quelle belle religion avons nous, vivons ensemble sans nous juger, car demain celui qui JUGERA ne nous rateras pas !j’éspère que je t’ai aidé qu’Allah nous guide tous car nous nous égarons souvent qu’il nous apporte sa science car c’est par elle que nous pouvons oui ou non faire le rappel, il faut avoir je pense énormément de générosité et l’envie de partager pour le faire et ce n’est pas du a tous le monde, la preuve quand on a pas ses qualité on peut tous simplement etre mal dans sa peau et égarer les gens, alors je passe un appel a tous ces pseudos détenteur de la vérité ou son vos études en FIQH en AQUIDA … ce n’est pas en lisant quelques livres que vous pouvez nous guidés… Salamoualaykum

  2. Salam alaykom warahmatou Allah mes soeurs.

    Le din est plus important que la façon dont on s’habille.

    CERTES, on doit être obeissante, garder la chasteté et la pudeur avec son voile tel qu’Allah nous a demandé
    mais le plus important reste le din, la façon dont tu t’habille faut pas qu’elle soit un frein pour t améliorer dans ton comportement selon les régles d’Allah.

    On a beau à s’habiller avec un tchador,un sittar, un khimar,un nikab,ou même une burka tous  c’est mis pour plaire à Allah, et ce n’est pas l’appelation de ton voile qui  definira  le degrés de ta science et de ta sagesse, ou du comportement exemplaire et essayer de ressembler à notre prophete bien aimé alayhi salat wa salam et ses épouses et ses compagnons.

    donc fait le bien, et essaie de t ‘améliorer de jour en jour, met ton voile et soit pudique dans ton comportement et ton apparence et puis c’est tous.

    qu’Allah nous guide vers le bien ,allahouma amine.

  3. Salam aleykoum ma soeur,
    J’ai été très touchée par ton message car j’aurai pu l’ecrire mais je n’ai jamais eu le courage (peur d’être incomprise). Je comprends tellement ce que tu es en train de vivre … Je suis convertie depuis 6 ans maintenant et je ne pense pas avoir beaucoup de connaissance religieuse au vue du nombre d’année de conversion car je dois continuellement me « battre » pour garder mon identité. Le meilleur conseil que je pourrais te donner, c’est de t’en remettre à allah : prie pour lui demander de t’aider et de rester sur le bon chemin, je pense que la relation entre toi et allah est la plus importante : chacun comprend les choses à son rythme et nous ne sommes pas tous sur terre pour la même chose. Allah attend des choses différentes de chacun d’entre nous car il est le SEUL à vraiment nous connaître. N’oublie jamais la raison qui t’as fait te convertir, allah te fait confiance, alors ai confiance en toi et bats toi pour les choses auxquelles tu crois. Personne ne peut dire ce qui est bien pour toi, sauf allah. Alors demande lui et tu verras inchallah il te répondra. J’espère t’envoyer beaucoup d’amour par ce message, tu es très courageuse d’avoir écrit tout ça, n’oublie jamais que allah t’aime et rien n’est plus important que la relation entre toi et lui. Surtout encore une fois, prie et garde ta foi intacte car tu le merites. Salam Aleikoum et bon ramadan à toutes les soeurs

  4. salam aleykoum mes soeurs fi Allah

    il nous faut des vetements amples, qui n attirent pas le regard de l homme sur nous ou des mauvaises pensées !
    le jilbab n est pas a ma connaissance obligatoire dans l Islam, Allahu 3lem, j ai demarré par le simple foulard, mtn j en suis au hijab et djellabah, un jour inchaAllah je porterais le jilbab…
    mon reve est meme de porter de voile integral inchaAllah

    quand au regard des gens ce n est pas a eux qu on doit plaire, mais au Tout Puissant en premier lieu!

    je te conseille ma soeur tde te referer aux hadiths, de lire le Coran inchaAllah et de prier, confie toi à notre Bon Seigneur, il t aidera inchaAllah

    soit patiente ou5ti car Allah recompense les patients!

    en ce qui concerne la santé, notre Prophète sallalah aleyi wa salem nous a apprit mahsaAllah que il n est pas un soucis, une larme, une tristesse ou une maladie qui nous afflige sans que Allah nous enleve un peché commis en échange Al Hamdoullilah ♥

    qu Allah te facilite et affermisse notre Foi a toutes et tous, Amine

    salam aleykoum

  5. As-salamû’ alaykum,
    Le vêtement que la femme musulmane se doit porter est celui qui la cache en ne laissant apparaître ni son corps ni la forme de ses membres parce que cet habit est épais et large.

    « Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles (Jilbâb) : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »[4]
    Le jilbab désigne le drap dans lequel la femme s’enveloppe par-dessus ses vêtements. Cette définition est la plus juste. Le plus souvent le jilbâb est utilisé quand elle sort de chez elle, comme les deux cheikhs (Bukhârî et Muslim) -entre autres- le rapportent d’après Umm’ Atiyya, elle dit :
    « Le messager d’Allah nous a donné l’ordre de les faire sortir lors de la rupture du jeûne et lors du sacrifice. Je parle des jeunes filles, des femmes indisposées et de celles qui ne quittent pas leurs chambres. Quant aux indisposées, elles se tiendront à l’écart de la prière tout en assistant à la bonté et à l’invocation des musulmans. « Messager d’Allah ! Et celle qui n’a pas de jilbâb !  » Dis-je, « Que sa sœur lui en mette un !  » Répliqua-t-il.  »
    Dans Fayd al-Bârî le cheikh Anwar al-Kashmîrî commente ce hadith :
    « On en déduit que le jilbâb est nécessaire pour sortir et que la femme ne sort pas si elle n’a pas de jilbâb. Celui-ci est un vêtement qui couvre de la tête aux pieds… »
    Les conditions du jilbâb :
    1- Englober tout le corps sauf les parties exceptées.
    2- Ne pas être une parure en soi.
    3- Etre épais de manière à ne rien laisser transparaître.
    4- Etre ample de manière à ne pas serrer.
    5- Ne pas être parfumé.
    6- Ne pas ressembler aux vêtements masculins.
    7- Ne pas ressembler aux vêtements des mécréantes.
    8- Ne pas être tape-à-l’oeil.

  6. Salamoualeikoum,
    je ne te comprends que trop bien ma soeur. J’aimerais te dire que beaucoup de convertis pensent qu’ils ont du temps à rattraper mais à être trop dur avec soi-même et à vouloir aller trop vite, on risque un « burn-out », un épuisement qui mène au découragement et à l’abandon… Or chacun doit avancer à son rythme.
    J’assiste au repas de famille à Noël et je n’ai pas de honte à le dire. C’est le seul moment de l’année où toute ma famille est réunie et c’est important pour moi de garder le contact. Je n’y vais pas pour fêter Noël, j’y vais pour voir ma famille point. Ils sont athés mais tolérants, ils m’acceptent en tant que musulmane pratiquante et voilée, ma nourriture est toujours halal. J’estime qu’il est normal que je fasse preuve de la même tolérance envers eux. Je suis pour les compromis, je ne peux décemment pas couper tout lien avec eux et vivre dans ma bulle. Si certains convertis ne sont pas d’accord avec moi, libre à eux. En tout cas, ce comportement a fait que mon père s’intéresse de plus en plus à l’Islam AlHamdoulillah, ce qui n’aurait peut-être pas été le cas si j’avais été distante,  Allahou Alem et j’espère que cela le mènera vers la conversion par la grâce d’Allah.
    Aussi, j’évite les gens froids et durs. Allah est doux et il aime la douceur. Le Prophète (SAWS) était un exemple de douceur…
    Que Dieu te préserve ma soeur. Toutes mes tendres pensées vont vers toi à cet instant.
    Salamoualeikoum

Laisser un commentaire