Safia : « l’école est, pour moi, un endroit extrêmement mauvais »

As salam Aleykoum wa rahmatulah wa barakatuh mes sœurs…

Voila, j’ai 17 ans, je porte le hijab depuis bientôt un an, plus précisément le jilbab al hamdoulillah… Aujourd’hui j’ai un énorme problème, qui dure depuis l’année dernière.

Comme tous les jeunes de mon âge, je suis lycéenne, en année de terminale.

Tu veux lire la suite de son témoignage ?

Inscris-toi vite ma sœur !



Ce témoignage a été vu 3326 fois.

12 réflexions sur “Safia : « l’école est, pour moi, un endroit extrêmement mauvais »

  1. Wa ‘alayki salam wa rahmatûlLah,

    Subhâna’Allah, je me retrouve totalement dans ton récit ukhty. C’est exactement la même situation, aussi bien au niveau de la relation qui s’est dégradée avec les parents que l’envie grandissante de se consacrer corps et âme à son dîne. Qu’Allah ta3la nous facilite ! Sabr, sabr, sabr ma soeur et bi idhniLah nous aurons une issue favorable.

  2. Salam ‘aleikoum, Safia (et Nay ;)).

    Je suis moi-même lycéenne (en première ES) et Al Hamdu li Llah, j’étudie par correspondance, ce qui me permet de porter mon voile tout en poursuivant mes études. Al Hamdu li Llah, j’ai la chance d’avoir des parents qui m’ont éduqué dans la religion et ont fait en sorte que je puisse continuer ma vie sur ce chemin-là.

    Quant à toi, ma soeur, je suis vraiment très triste pour toi, parce que Macha’Allah, je sens dans ton texte ton désir de te rapprocher d’Allah Ta’ala, ta volonté de te soumettre pleinement à Lui et Incha’Allah, tu y parviendras.

    Beaucoup de jeunes filles se retrouvent dans ce genre de situation : elles sont confrontés à des parents étrangement contre une pratique plus sérieuse de l’Islam, malgré qu’ils soient de « tradition musulmane ».

    Mais il faut savoir (et tu le sais sûrement) que tu n’as pas le droit, entre autres, d’obéir à tes parents lorsqu’ils t’ordonnent quelque chose de contradictoire avec l’Islam. (d’autant plus, que le voile est obligatoire en Islam ; il est pure fantaisie de croire qu’il ne l’est pas, à mon sens)

    Ma soeur, Al Hamdu li Llah, tu as compris qu’il ne fallait pas se montrer trop distant avec ses parents et que malgré toutes les difficultés et conflits, il fallait se comporter convenablement avec eux. Si j’ai bien compris, tu leur rends pas mal de service, Macha’Allah, qu’Allah Ta’ala te récompense comme il se doit.
    Ne t’arrête surtout pas et continue, car Allah Ta’ala se montre miséricordieux avec ceux qui le sont envers autrui et tout particulièrement, envers leurs parents.

    Maintenant, ma soeur, alors que tu te poses d’innombrables questions et que tu avances de plus en plus vers Allah Ta’ala, Macha’Allah, tu dois continuer. Et par amour et reconnaissance envers Allah Ta’ala, Lu qui t’a éveillé, t’a préservé de Sa colère et d’autres innombrables pe^chés que tu aurais pu commettre si tu n’avais pas été guidé par Sa grandeur et Sa bonté, tu dois aller parler à tes parents.

    Je sais que c’est difficile, que c’est angoissant. Tu dois avoir peur de leur réaction, de leur éventuel rejet, mais ma soeur, n’oublie jamais que TANT QUE TU AGIS PAR AMOUR A ALLAH’TALA, RIEN NE T’ARRÊTERA (il m’a semblé que c’était une phrase importante, d’où les majuscules ^^). Vraiment, ma soeur, n’oublie jamais ça ! Tu aimes Allah Ta’ala, tu veux être plus proche de Lui et suivre Ses commandements, Allah Ta’ala ne peut être qu’auprès de toi.

    Crois-moi. Agis, maintenant. Allah Ta’ala n’attend qu’une seule chose : que tu te tournes pleinement à Lui, que tu ne te soumettes plus à autrui par convention et ce, au prix de fâcher Celui qui t’a offert la vie.

    Tu pourrais envisager d’étudier par correspondance, même si cela risque de coûter un peu cher, car les études restent importantes, mais pas prioritaires sur la soumission à Allah Ta’ala, bien sûr (:

    Ensuite, ma soeur, je me permets de te faire une petite remarque, sans vouloir me montrer méchante et j’espère, sans me monter indiscrète, sur cette fameuse demande en mariage que tu as mentionné dans ton post ^^
    Permets-moi de te dire une chose : j’ai moi-même, un temps, voulu me marier, mais après avoir lu certains textes, j’ai réalisé que je ne saisissais pas la valeur du mariage en Islam, aux yeux d’Allah Ta’ala et les responsabilités que cela m’incombait.
    Bref, j’étais aveuglée par mes rêves de petite fille. Alors, je te conseillerais de prendre ton temps et de ne pas te précipiter. Comme tu le sais, tu dois te marier avec un homme pieux et que tu n’auras pas connu dans des circonstances contraires à l’Islam.
    Tu as dit que tu ne laissais pas certains garçons indifférents (et qu’Allah Ta’ala te préserve d’eux, Incha’Allah), qui te dit que ce jeune homme (et qu’Allah Ta’ala me pardonne si je me trompe) qui veut t’épouser ne te veut pas rien que pour ton physique ? Ma soeur, prends ton temps, parce que n’oublie pas une chose : le divorce est l’une des choses les plus détestées d’Allah Ta’ala.

    Je ne t’oublie pas dans mes dou’a, Safia, ainsi que toi, Nay <3

    Si jamais tu/vous veux/voulez parler un peu plus, mon email : *************** (admin: pour assurer votre sécurité la publication de vos emails n’est pas autorisée, en revanche vous pouvez laisser votre compte Facebook/Twitter) 😉

    Salam, mes soeurs, et qu'Allah Ta'ala vous guide, ainsi que vos familles ! ~

  3. Wa aaleyki as salam wa rahmatouLlah wa barakatouh. J’ai l’impression que tu raconte mon histoire ma soeur soubhanAllah je suis dans la même situation que toi. J’ai 16 ans, je suis en première et on nous parle de plus en plus d’études supérieures et de travail alors que moi je souhaite travailler avec mon jilbeb et qu’avec des femmes, ce qui est impossible en France. J’ose même pas dire à mes parents que je ne pense pas que je travaillerai un jour car je sens que ça va finir en gros conflit. J’ai l’impression que personne ne me comprend. En tout cas je souhaite pour toi que tu apprennes la science de la religion et que tu te maries avec un homme pieux bi idniLah. Il faut patienter oukhty. Patience, patience, patience…

    1. Salam, Samia.

      Apparamment, tu es déterminée à ne pas travailler en compagnie d’hommes et c’est une chose très bien, Macha’Allah ! Mais peut-être qu’avec le temps, ta foi s’ancrera de plus en plus en toi et tu seras alors capable de maîtriser tes passions vis-à-vis du sexe opposé, Incha’Allah 🙂

      Qu’Allah vous secoure toutes, salam.

  4. As salam aleykoum mes soeurs
    Merci d’avoir répondu, sa fait du bien de voir qui a des soeurs qui comprennent , parce que quand il s’agit de din c’est pas facile dans la vie de tous les jours…
    narjis, ton email n’a pas était affiché 🙁 et pour répondre à ta question, l’homme qui veut m’épouser est un homme pieu masha Allah , c’est pas un « wech wech  » qui fait n’importe quoi comme beaucoup, donc j’espère que je vais l’épouser insha Allah , que Dieu nous épargne des mauvais hommes .
    concernant ma situtation, hamdoulilah elle s’est améliorer par la permission d’Allah: j’ai parler avec mes parents, et à ma grande surprise il n’ont pas très mal pris la situation, même si ma mère m’a clairement dit quelle ne souhaiter pas cette vie pour moi et que j’étais trop jeune et  » la tête pleine de rêves  » même si pour moi c’est très réaliste mdr, je sais pas de nos jours une femme qui veut rester dans son foyer c’est pas bien vue , elle sera malheureuse et elle auras gaché sa vie, ce qui est faux. enfin bref, la seule condition que mes parents m’ont poser c’est que je finisse mon année de bac ensuite je suis « libre » de vivre ma vie comme je l’entend insha Allah, donc j’ai décider de m’y tenir et de patienter, de toute façon c’est bientot fini meme si j’suis toujours aussi mal de me rendre au lycée lol. concernant la relation que j’entretiens avec mes parents, sa c’est améliorer aussi, même si sa part encore au clash de temps en temps hamdoulilah , je me suis rapprocher de ma mère , et mon père lui il as toujours était très ouvert donc j’ai jamais eu de réels problèmes avec lui au contraire j’en suis proche, donc voila doucement mais surement comme on dit…
    Pour mes soeurs qui sont dans le même cas que moi, deux choses mon énormément marqué: la première, c’est que peu importe la situation il faut garder espoir et avoir confiance en Allah, et la deuxième est qu’il faut être très patient.
    a chaque épreuve sa solution , et il ne faut pas se précipiter , toujours remettre son sort à Allah soubhanou wa ta’la et tous se passera bien.

    En tous cas, tous ce qui m’arrive fortifie ma foi, et a chaque foi que j’ai invoquer Allah en lui demandant des choses, il m’a offert ce que je désirer… donc mes soeurs multiplier les douas , je sais que c’est pas facile d’être assidu , mais wallahi sa en vaut la peine…

    je vous aimes fillah <3 !!!!!!!

    1. Salam Safia,

      Je te remercie de m’avoir répondu 🙂

      Tu as 16 ans, tu vas encore au lycée et tu veux déjà te marier ? Même si tes parents ont en apparence une position simplement craintive, leur jugement sur les choses (selon eux, tu aurais la tête pleine de rêves) est à prendre en compte. Je ne te connais pas personnellement, mais du haut de mes 15 ans, j’ai traversé cette période, qui s’est achevé il y a peu d’ailleurs, cette période durant laquelle je voulais me marier, etc.

      Sauf que. Avec du recul, je réalise que je n’avais pas encore compris la valeur du mariage et ce qu’il impliquait, comme par exemple, l’éducation des enfants. Pas que j’avais ignoré ce fait-là, mais que je n’avais pas réalisé l’importance de toutes ces choses.

      Donc, Safia, surtout ne te précipites pas. Aujourd’hui, je comprends de mieux en mieux le sens du mariage (comme quoi il n’est pas une finalité en soi et tout un autre tas de choses). A ton âge, on rêve du prince charmant qui nous aime plus que tout au monde et qui nous baignera dans une atmosphère pieuse. Certes, il fallait garder une part de rêve dans chaque chose, mais ne prend pas le mariage à la légère. 😉

      Dans tous les cas, al Hamdu li Llah ta relation avec tes parents s’est améliorée, c’est un bon point ! Bon courage pour la suite, ma soeur.

      Ma’a salam.

  5. As salam aleykoum ma soeur,
    j’ai 17ans, bientot 18 , et je suis en capacité de géré une maison et des enfants ( sa sers les neveu et nièce lol ) donc hamdoulilah de ce cotès la j’ai aucune crainte , même si je me doute que sa doit etre très fatiguant, sa fait un bon moment que j’y pense et je suis décider, et je compte pas avoir d’enfants aussi jeune, a moins qu’Allah en décide autrement. ce que je désire avant tous dans mon mariage c’est qu’il m’apporte l’équilibre que je n’est pas dans ma vie actuelle , je veux avancer dans la religion avec mon épou insha Allah et construire des bases solide sur lesquels ont pourra faire perdurer notre mariage et élever nos enfants insha Allah. et je suis quelqu’un de très réaliste , je sais que la vie est faite d’épreuves et de moment difficile , mais hamdoulilah elle est aussi faite de joie et de bonheur, et je ne m’inquiète pas pour sa. je prend les choses comme elles viennent, tel est la volonté d’Allah

    1. Macha’Allah !

      Je ne doute pas que tu sois mâture, Safia (si ce que tu as cru). Et apparament, tu es bel et bien très réaliste, c’est très important de nos jours où on rencontre des problèmes dans tout et n’importe quoi.

      C’est vrai que le mariage apporte un certain équilibre. Mais je voudrais juste dire une chose : tu souhaites que ton mariage t’aide à cheminer vers Allah, al Hamdu li Llah tu as de très bonnes intentions, mais. Il ne faut pas aller chercher un mari pieux avec une foi basse : il te faut toi-même une foi solide. Allah a Lui-même dit que les femmes pieuses auront les hommes pieux et inversement.

      Je ne dis pas que tu as une foi basse, seul Allah le sait et qu’Il t’en préserve bien évidement ! Seulement, je pense (et ce n’est que mon humble avis, Allah sait mieux) que tu devrais te « contenter » de ta vie de célibataire et attendre qu’Allah amène à toi un homme pieux.

      Mais si le frère que tu as rencontré te semble convenir, alors : renseigne-toi bien sur lui. Vois quels amis il fréquente, qui sont ses amis intimes. S’il fréquente une mosquée, essaye de demander à certaines personnes ce qu’ils pensent de lui, etc. Demande à Allah de t’aider à faire les meilleurs choix, voire fait même la prière de consultation.

      Sinon, une autre question : en principe, tu devrais demander à ton père. Ton père est-il bien investi dans la religion ? Penses-tu que son avis sera fiable et raisonné ? Si ce n’est pas le cas (et ce avec tout le respect que je lui dois), à ta place je demanderais à ce qu’un imam fasse la rencontre du frère que tu souhaites épouser pour avoir son avis.

      J’avoue qu’en lisant tes msg, j’ai eu un peu peur ^^’ Je ne peux pas m’empêcher de penser que peut-être, tu places trop d’espoir en ce mariage ou que tu te précipites, je sais pas… En tout cas, je vais faire des dou’a, comme ça je serais rassurée lol

      Ma’a salam.

  6. As salam wa aleykum wa rahmatullah wa barakatuh ma douce..
    subhan Allah je suis passée par là, j’ai vécu la même histoire.. pendant 2 ans je me suis battu pour quitter le lycée et vivre pleinement le bonheur dans l’Islam. Mes années lycées et ma mère ont été de très grosse épreuves.. je portait le jilbeb ce que ma mère n’apprécie pas du tout. J’ai tout fait pour la convaincre que le lycée d’aujourd’hui est source de fitna.. rien du tout.. aucun résultat.. mis à part ses pleurs qui m’ont tué de l’intérieur. Donc j’ai continué les cours malgré tout. Ma foi baissait de plus en plus.. Qu’Allah me pardonne j’ai fini par enlevé mon jilbeb et mettre le « Hijab fashion » comme on dit, car maman n’aime pas « l’habit aimé par Allah » baisse de foi sur baisse de foi.. j’ai fini par avoir mon bac avec mention. Mais crois moi oukhti qu’à l’heure d’aujourd’hui il me sert vraiment à rien. Là je suis à la fac dans une filière qui me plaît pas du tout mis à part les cours d’arabe que je suis. Tout sa pour te dire que les clichés sur les filles qui continuent leur études ont réussi bah NON NON NON ET NON subhan Allah. J’ai eu mon bac mais je ne suis vraiment pas satisfaite de moi. Qu’ai je vais dire à Allah le jour de la résurrection sur le fait que j’ai enlevé mon voile pour rentrer dans un endroit où il y a des hommes ? J’ai obéis à la créature et désobéi au Créateur ! Ce bout de papier qui se trouve au fin fond de mon tiroir m’a rien apporter du tout.. donc si tu peux encore insister auprès de tes parents fais le en douceur.. même si ils agissent négativement, qu’ils te font culpabiliser etc.. le beau temps après la pluie non ? Donc insiste.. ils ne te protégeront en rien du tout le jour de la résurrection mis à part ton bon comportement envers eux.
    Qu’Allah nous pardonne akhawates.

  7. Salam alaykoum mes soeurs,

    Masha Allah c’est si magnifique de voir des soeurs comme ça ! que Dieu vous préserve.

    Mais je tiens à vous dire que les études c’est très important et si vous ne voulez pas travailler en France passez votre bac puis faits la Hijra. Je dit cela car avec votre bac et le travail vous pourriez aider des gens et des enfants de notre communauté insha allah.
    Je ne dit pas non plus de négliger le dine ! Non, mais certes faire les deux à la fois demande beaucoup d’efforts et d’investissement mais le Paradis se mérite ! 😉

    Al hamdullilah, dernier conseil ils faut que nous fassions attention de ne pas être satisfait de nous même mais se dire que tout se qui nous arrive c’est qu’Allah nous la écrit car selon Ibn al Quayim rahimahou Allah, Dieu préfère un serviteur qui se repend d’un pêché qui vient de commettre, humble qu’un serviteur venant de commettre une bonne action imbus de lui même. Et surtout toujours se remettre en question avec sincérité 😉

    Wa Allahu A’lem.

Laisser un commentaire